Les sites Comparagroup
Accueil > Les modalités du rachat de crédits
Les modalités du rachat de crédits
Envoyer à un ami Imprimer

Les modalités du rachat de crédits

Le rachat de crédits est une solution pour réduire le montant de ses mensualités de remboursement en rassemblant l’ensemble de ses emprunts en un seul, ce qui ouvre la possibilité de renégocier les délais de remboursement et les taux d'intérêts.

Le rachat de crédits en pratique

Certains établissements financiers et bancaires proposent le rachat de crédits de sorte que tous les prêts soient regroupés sur un seul contrat. L'opération doit permettre d’obtenir une durée plus longue de remboursement avec un taux moins élevé afin de baisser le montant des mensualités.

Sur certains contrats, en fonction du montant et de la nature des crédits, il est possible de dégager une réduction de 60% du montant des mensualités. Cependant, l’ensemble des coûts d’une opération de rachat de crédits comprend non seulement le taux d’intérêt, mais aussi la durée du remboursement, car celle-ci peut être étirée jusqu'à 30 ans, ce qui au final augmente l’endettement et le coût du crédit.

Pour que le rachat de crédits soit accordé, il faut justifier de son identité et de son âge, de sa situation de famille, de sa solvabilité et ses antécédents de paiement ainsi que de la qualité des biens apportés en garantie.

Si l’organisme valide le dossier, il procède au rachat des différents crédits de l’emprunteur qu’il s’agisse de prêt personnel, de crédit renouvelable, de prêt auto, de crédit immobilier ou de prêt travaux.

L’emprunteur se retrouve avec une seule mensualité à régler à l’organisme devenu son nouveau créancier.

Les objectifs du rachat de crédits

Le rachat de crédits peut être envisagé pour résoudre des difficultés de trésorerie, renégocier des taux d’intérêt devenus trop lourds au quotidien ou encore pour anticiper une baisse des revenus.

Lorsque les mensualités se multiplient, les ressources mensuelles sont souvent asphyxiées par des échéances mal ajustées par rapport aux dates de versements des revenus. Le taux d’endettement peut lui-même dépasser le niveau des ressources ce qui plonge l’emprunteur dans une situation de surendettement.

Le rachat de crédits est justement le moyen de réduire le montant de ses mensualités, lisser et rééquilibrer les échéances et ainsi résoudre ses difficultés budgétaires en retrouvant même un revenu disponible.

Lorsque les taux d’intérêt cumulés, qu’ils soient fixes ou variables, génèrent un taux inabordable pour l’emprunteur, le rachat de crédits autorise la renégociation des emprunts. Cependant, pour que l’opération soit avantageuse, il faut que le rachat soit décidé avant la première moitié de la durée du crédit initial et que la différence avec le nouveau taux d’intérêt soit d'au moins 2%.

Lorsqu’un changement de situation se profile à l’horizon, tel qu’un départ à la retraite associé à une baisse des revenus, le rachat de crédit est également une solution pour s’assurer de conserver une part de revenu disponible.

Hormis ces cas de déséquilibre avéré entre ressources et montant des dettes, le rachat de crédits n’est pas accordé s’il s’agit de refinancer des travaux seuls, la seule acquisition d'un terrain ou d’un bien professionnel, ni pour éponger des dettes de jeu, professionnelles ou fiscales.

Le dossier de rachat de crédits

Cloture compte banque

Courtiers, banques, organismes financiers spécialisés reçoivent les demandes de rachat de crédits. Le dossier à leur transmettre établit la situation personnelle et financière du débiteur. Il réunit

- une copie de la pièce d’identité, des justificatifs de situation familiale (livret de famille…) et de domicile (facture EDF, quittance de loyer…) ;

- des justificatifs de revenus : présenter les originaux des avis d'imposition, contrat de travail et fiches de paye ou derniers bilans pour les professions libérales et chefs d'entreprises, les éventuels relevés de prestations familiales, les relevés des placements financiers... ;

- des documents bancaires : les relevés récents des comptes de dépôt et d’épargne (codevi, livrets, ou comptes professionnels);

- les contrats et tableaux d'amortissement des crédits dont le rachat est demandé.

Nos Fiches pratiques

Fiche Pratique
 
 
 
.

Actualités

30 octobre 2017

Nouveau recul du crédit renouvelable au 2e trimestre

Nouveau recul du crédit renouvelable au 2e trimestre D’après les statistiques de la banque de France publiées en septembre, si les crédits à la consommation ont[...]
Lire la suite

27 octobre 2017

Cetelem prolonge l’opération “prêt personnel”

7 octobre 2017

Cetelem réveille le prêt personnel

7 octobre 2017

Promotion sur les prêts personnels chez Cofinoga

23 octobre 2016

Les prêts à la consommation en petite forme

Comparatif

Comparez les différents acteurs du crédit à la consommation en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement du crédit en ligne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des organismes de crédit à la consommation au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques du crédit conso n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.