Les sites Comparagroup
Accueil > Tout savoir sur le crédit renouvelable, appelé crédit revolving
Tout savoir sur le crédit renouvelable, appelé crédit revolving
Envoyer à un ami Imprimer

Tout savoir sur le crédit renouvelable, appelé crédit revolving

Réserve d'argent mise en permanence à votre disposition, le crédit renouvelable est irrésistiblement séduisant mais au prix d’un très fort taux d'intérêt. Mal maîtrisé, il sent le souffre et vous plonge dans un gouffre d’endettement.

Le principe du crédit revolving

Il s’agit d’une somme d'argent toujours accessible qui se reconstitue partiellement au gré des remboursements, c’est en cela qu’il est dit renouvelable.

Le crédit renouvelable est soit

- une « ligne de crédit », c’est-à-dire une autorisation de découvert sur un compte ouvert à votre nom par l'organisme prêteur. Les sommes mises à disposition sur ce compte sont dépensées par chèque ou virement et le découvert est renouvelable.

- une carte de crédit, c’est-à-dire une carte bancaire ou une carte d'achat nominative émise par un magasin. Les établissements financiers proposent également des cartes de crédit spécifiques.

La durée du contrat

Un contrat de crédit renouvelable est généralement souscrit pour un an, reconductible chaque année. Le contrat précise lui-même les conditions dans lesquelles il est reconduit ou résilié à la demande du souscripteur dans les 3 mois avant l’échéance.

Si l'organisme financier ne donne pas ces informations, la résiliation peut être demandée gratuitement à tout moment. Si vous résiliez votre contrat, il va de soi que vous remboursez les sommes qui restent dues.

Sans pour autant résilier votre contrat de crédit, vous pouvez en demander la suspension ou réduire la limite de crédit. Il est également possible de convertir son crédit renouvelable en prêt classique pour le montant du solde à rembourser par simple demande adressée 3 mois avant l'échéance. Ce prêt personnel sera clôturé une fois la dernière annuité remboursée.

Si pendant 3 années consécutives vous n’utilisez ni votre crédit renouvelable, ni l'un des moyens de paiement associés, l’organisme vous demandera par écrit de confirmer la reconduction du crédit. En l’absence de réponse, l’organisme procèdera à la résiliation 20 jours au plus tard avant l'échéance.

Ce dispositif changera le 1er mai 2011. La résiliation sera automatique si vous n’utilisez pas ce crédit pendant 2 années consécutives.
 

Le montant du crédit renouvelable et son taux d’intérêt

L’organisme prêteur détermine le montant du crédit revolving auquel vous avez droit en se rapportant à vos revenus et aux autres emprunts dont vous êtes redevables.

Le taux d’intérêt est variable selon le montant mis à disposition et selon l’établissement prêteur, mais en général ce taux est très fort, pouvant atteindre 22%.

Le coup de pouce du crédit renouvelable

La souplesse de ce crédit en fait une véritable facilité de trésorerie sur un ou deux mois. Contrôlé et remboursé immédiatement au prêteur, le crédit renouvelable évite les impayés et permet de profiter d’offres commerciales dans la limite des fonds avancés ou du découvert autorisé.

Cependant, s’il s’agit d’un besoin ponctuel, pour financer l’achat d’un bien déterminé, il est recommandé de souscrire un crédit affecté. Lié à l’achat, ce crédit est moins risqué et son taux d’intérêt est moins élevé que celui du crédit revolving.

Le danger du crédit renouvelable

Le crédit revolving est très accessible et se rembourse avec des mensualités relativement faibles. Il apparaît comme un outil idéal pour couvrir les consommations courantes à condition d’être toujours en mesure de rembourser l'intégralité des dépenses en fin de mois.

A défaut, ce crédit devient un facteur de surendettement. La réserve d'argent est constamment renouvelée, ce qui repousse les délais de remboursement et aggrave l’endettement. Son taux d’intérêt très élevé compromet d’autant la capacité de remboursement de l’emprunteur et accélère la spirale du surendettement.

Cloture compte banque

La protection de l’emprunteur

Le crédit renouvelable n’enserre pas l’emprunteur par traitrise. S’agissant d’une forme de crédit à la consommation, une protection du souscripteur est prévue à plusieurs niveaux.

Avant la souscription, une offre préalable de prêt est fournie à l’intéressé, lui récapitulant la somme maximale du crédit et le coût total du prêt, ainsi que les modalités et le coût de l'assurance associée. Cette offre est valable 15 jours, délai dans lequel l’intéressé prend le temps d’analyser les conditions du contrat.

Après la signature du contrat, il est toujours possible de se rétracter dans les 7 jours et dans les 14 jours si le crédit est souscrit à distance. Ces délais changent à partir du 1er mai 2011, où dans tous les cas, le délai de rétraction est porté à 14 jours.

Nos Fiches pratiques

Fiche Pratique
 
 
 
.

Actualités

30 octobre 2017

Nouveau recul du crédit renouvelable au 2e trimestre

Nouveau recul du crédit renouvelable au 2e trimestre D’après les statistiques de la banque de France publiées en septembre, si les crédits à la consommation ont[...]
Lire la suite

27 octobre 2017

Cetelem prolonge l’opération “prêt personnel”

7 octobre 2017

Cetelem réveille le prêt personnel

7 octobre 2017

Promotion sur les prêts personnels chez Cofinoga

23 octobre 2016

Les prêts à la consommation en petite forme

Comparatif

Comparez les différents acteurs du crédit à la consommation en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement du crédit en ligne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des organismes de crédit à la consommation au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques du crédit conso n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.