Les sites Comparagroup
Accueil > Actualités > LaSer Cofinoga souhaite réduire toujours plus ses émissions de Gaz à Effet de Serre
Les actualités du crédit conso
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer

26 avril 2013

LaSer Cofinoga souhaite réduire toujours plus ses émissions de Gaz à Effet de Serre

LaSer Cofinoga souhaite réduire toujours plus ses émissions de Gaz à Effet de Serre

Devenu un  sujet dont un nombre toujours plus grand de Français se soucient, le réchauffement de la planète, principalement lié, selon les experts, à l’activité humaine, amène également les plus grands groupes à se poser la question de leur propre impact sur ce phénomène, à l’image de LaSer Cofinoga, qui vient tout juste d’établir un nouveau bilan à ce sujet, le premier ayant été réalisé dès 2009, concernant le site de Mérignac, où il avait alors été révélé que le déplacement des personnes représentait, à lui seul, 65 % des émissions de carbone. Cette dernière étude est encore plus complète puisqu’elle a été effectuée sur l’ensemble des sites, à Paris, Mérignac et Jurançon, et qu’elle tient également compte de la pollution induite par les déplacements en avion, en train ou avec les véhicules personnels des employés de l’établissement.

La nature des émissions de Gaz à Effet de Serre liées aux différentes activités de LaSer Cofinoga

S’intéressant aussi bien aux émissions directes, qu’aux émissions indirectes associées à l’énergie et aux autres émissions indirectes de Gaz à Effet de Serre, ce bilan a donc mis en évidence, pour LaSer Cofinoga, dans le cadre de ce premier groupe, des rejets de gaz fluoré, de diesel, utilisé par les véhicules, ainsi que de fioul, par les générateurs électriques de secours, et de gaz naturel, pour le deuxième groupe, il s’agit alors de l’électricité, du gaz et du réseau de chaud-froid, consommés au sein des bâtiments, et pour le troisième groupe, les rejets liés aux déplacements professionnels en avion et en train.

L’origine des émissions de Gaz à Effet de Serre liées aux différentes activités de LaSer Cofinoga

Pour ce qui est des émissions directes de Gaz à Effet de Serre, la climatisation du bureau mais aussi des salles de serveurs informatiques apparaît comme le premier élément en cause, LaSer Cofinoga, parfaitement conscient de cela, ayant d’ores et déjà entrepris et continuant de remplacer peu à peu le parc de ses machines, afin de réduire cette consommation. Ce sont ensuite les hydrocarbures, avec le diesel consommé par  une flotte de 132 véhicules et le fioul utilisé pour tester les générateurs électriques de secours, qui posent le plus de problèmes au niveau de la pollution. Vient ensuite le gaz naturel pour le restaurant  d’entreprise.

Des émissions indirectes de Gaz à Effet de Serre sont aussi produites dans le cadre des activités de LaSer Cofinoga, avec l’électricité, notamment, utilisée par les 2095 collaborateurs du groupe travaillant à Mérignac, mais aussi les 388 à Paris et les 143 à Jurançon, incluant la consommation des climatiseurs, des salles de serveurs informatiques, ainsi que celle du restaurant d’entreprise. Le chauffage, raccordé au réseau urbain, à Paris, et l’alimentation en eau des bâtiments représentent également d’autres facteurs de pollution, avec toutefois des efforts faits, dans ce domaine, par le recours, dès que cela est possible, à l’eau de la Seine pour refroidir le réseau des machines.

Enfin, les autres émissions indirectes de Gaz à Effet de Serre sont en relation directe avec les transports : train, avion et voiture. La plupart des déplacements s’effectuent en train, avec 170 trajets Paris-Bordeaux, 77 Paris-Dijon et 76 Paris-Strasbourg, l’avion est ensuite le plus sollicité, celui-ci se révélant beaucoup plus pratique pour les déplacements d’une journée, la voiture arrivant ensuite avec, ici, les kilomètres parcourus par les employés avec leur véhicule personnel, la consommation des 132 voitures du groupe étant, pour sa part, comptabilisée dans les émissions directes.

Le volume réel des émissions de Gaz à Effet de Serre liées aux différentes activités de LaSer Cofinoga

Il apparaît donc, au final, que ce sont les déplacements en avion qui causent le plus de dégâts au niveau de l’environnement, avec le rejet de plus de 750 teqCO2, devant la consommation électrique, à un peu plus de 500 teqCO2, et le diesel des véhicules, à environ 350 teqCO2, ces trois postes d’émissions de Gaz à Effet de Serre arrivant loin devant le gaz frigorigène, le réseau chaud-froid, le train et le gaz naturel, les deux premiers tournant aux environs de 50 teqCO2, tandis que les deux suivants restent largement en dessous, ce bilan permettant ainsi de bien voir les points à traiter en priorité.

Il est alors important également de souligner que ce sont les déplacements professionnels qui induisent 64 % de ces rejets néfastes pour la planète seulement 36 % pour les bâtiments, les trajets fréquents, en avion, entre Paris-Bordeaux tout particulièrement, ayant largement contribué aux 1 746 teqCO2 émis, en 2011, par LaSer Cofinoga, alors que la réduction de la masse salariale, liée à une chute de production dans le domaine du crédit à la consommation, a permis, logiquement, au vu de ces résultats, de diminuer ces chiffres, l’objectif à 5 ans étant une baisse de 287 teqCO2, répartie sur chacun des trois grands groupes, à hauteur respective de 58, 81 et 148 teqCO2.

Le groupe entend donc faire des efforts, en limitant au maximum les déplacements de ses collaborateurs, par la mise en place de différents outils de travail à distance, mais aussi en formant ceux-ci à l’éco-conduite. Au niveau des bâtiments, d’autres dispositions seront également prises concernant, par exemple, la consommation d’électricité, passant alors par la sensibilisation du personnel aux éco-gestes, ainsi que par le remplacement de la CTA de la VMC de l’immeuble Iris à Mérignac et le changement des éclairages du plafond qui devraient être désormais attachés au poste de travail, ces mesures devant permettre, d’ici à cinq ans, un gain supplémentaire de 195 teqCO2.

Lancé par les salariés du groupe, ce plan, visant à optimiser les dépenses énergétiques, pour un meilleur respect de l’environnement, a été appuyé par la direction de LaSer Cofinoga, permettant désormais, au groupe, de n’afficher qu’une émission de 0,68 teqCO2 par collaborateurs, même si des progrès restent encore à faire, avec un objectif de réduire encore de 11 % par salarié cet impact dans les cinq ans à venir, cet enjeu étant extrêmement important pour l’avenir de la planète toute entière, chacun en prenant de plus en plus conscience au quotidien.

Retour à la liste des actualités

A lire également

7 octobre 2017

Promotion sur les prêts personnels chez Cofinoga

Promotion sur les prêts personnels chez Cofinoga

Jusqu’au 16 octobre 2017, Cofinoga propose un TAEG fixe de 1,70% pour les prêts personnels à partir de 4 000 € remboursables sur une durée de 12 mois. De quoi donner des ailes à tous vos projets.


Lire la suite
9 octobre 2015

Taux exceptionnel sur le prêt personnel Cofinoga

Taux exceptionnel sur le prêt personnel Cofinoga
Actuellement, la marque Cofinoga de BNP Paribas Personal Finance propose des taux très compétitifs applicables sur l’ensemble de l’offre de prêt personnel Cofinoga.
Lire la suite
19 avril 2015

Les prêts personnels à partir de 2,75% chez Cofinoga

Les prêts personnels à partir de 2,75% chez Cofinoga

Jusqu’au 4 mai 2015, le spécialiste des crédits à la consommation présente des taux compétitifs adaptés à chaque projet.


Lire la suite
.

Comparatif

Comparez les différents acteurs du crédit à la consommation en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement du crédit en ligne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des organismes de crédit à la consommation au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques du crédit conso n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.